Info générale

Tromperie : du rosé espagnol vendu comme du vin français

09 juillet 2018 à 14h00 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Pixabay

La tromperie est colossale. On parle ici de dix millions de bouteilles vendues comme du vin français alors qu’il s’agissait de rosé espagnol. Il va falloir faire attention aux inscriptions du type « mis en bouteille en France ».

Il s’agit d’une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Le service a en effet reçu fin 2015 une alerte concernant une possible falsification de vins espagnols, commercialisés comme vin français.

Concrètement c’est tout le packaging qui va vous induire en erreur ; un drapeau français mis dessus, une fleur de lys ou la fameuse inscription « mis en bouteille en France ».

Au delà, en prime, le prix moins cher forcément alerte. Car, de base, le vin espagnol est moins cher que le vin français. En vrac, le rosé venu de la péninsule ibérique coûte 34 centimes d’euro le litre ; contre 75 à 90 centimes pour le tricolore.

Concrètement la direction générale indique que ces cas de « francisation » concernent 70 000 hectolitres de vin ; soit l’équivalent de dix millions de bouteilles. Autre chiffre, ce sont près d’un établissement sur cinq contrôlés qui avait en rayon des vins espagnols présentés comme français.