Info générale

Thaïlande : tous les enfants ont été sortis de la grotte inondée

10 juillet 2018 à 13h55 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Wikipedia

Les yeux du monde entier étaient tournés depuis le 23 juin dernier vers la Thaïlande alors qu’un groupe de 12 jeunes footballeurs s’était retrouvé coincé sous terre dans une grotte avec leur entraineur. 17 jours plus tard, ils sont enfin tous sortis et tous vivants.

C’est un dénouement heureux que certains n’attendaient plus. Surtout après la mort d’un plongeur expérimenté jeudi 5 juillet dernier lors de la préparation de cette opération de sauvetage. C’est dire l’entreprise périlleuse qui a été réussie.

Pour rappel 12 jeunes joueurs et leur entraineur se sont retrouvés coincés au fond d’une grotte en Thaïlande le 23 juin dernier, piégés par la montée des eaux alors que la saison des moussons approche. Il a déjà fallu neuf jours aux sauveteurs pour les localiser. Et déjà premier miracle, ils étaient tous en vie.

En revanche, les secours ont alors réalisé qu’il y avait près de cinq kilomètres entre l’endroit où les enfants s’étaient réfugiés et la sortie de la grotte. Or, certains passages étaient complètement sous l’eau ; sachant que ces enfants âgés entre 11 et 16 ans ne savent pas nager.

Quotidiennement jusqu’à ce dimanche 8 juillet, de la nourriture et de l’oxygène ont été amenés aux enfants et à leur entraineur. Il fallait alors à ce moment 11 heures aller-retour aux sauveteurs pour faire le trajet. C’est dans ces conditions qu’un des membres de l’équipe de secours est mort.

Mais grâce à de nombreuses opérations de pompage d’eau, les autorités ont alors décidé dimanche de commencer l’évacuation. Ce jour-là 4 enfants on pu être évacués sains et saufs et transportés vers un hôpital. Le lendemain, lundi 9 juillet, 4 autres jeunes ont pu sortir. Et ce mardi 10 juillet, les 4 derniers joueurs de football en herbe et leur entraineur ont donc été extraits de la grotte.

Ils vont tous être hospitalisés en quarantaine pour surveiller d’éventuelles infections et surtout empêcher d’être contaminés par d’autres alors que leurs organismes sont affaiblis.