Musique

Ozuna risque la prison en Argentine

09 mars 2018 à 15h20 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Ozuna

Ozuna : persona non grata en Argentine. Après une salle de concert vandalisée juste avant sa venue, le chanteur est désormais accusé de fraude pas des hommes d’affaires argentins.

Ozuna est actuellement en pleine tournée en Amérique Latine. Cependant, il y a un pays où il n’est pas le bienvenu. C’est l’Argentine là où justement il est attendu ce week-end pour un concert aux côtés de Daddy Yankee. Mais, le chanteur de reggaeton pourrait être intercepté par les autorités dès son arrivée sur les terres argentines. La raison ? Une fraude. Plusieurs hommes d’affaires argentins accusent en effet Ozuna d’escroqueries. 

OZUNA, PERSONA NON GRATA EN ARGENTINE 

Selon plusieurs médias locaux, ces derniers auraient même déjà déposés une plainte contre l’interprète de La Modelo feat. Cardi B. D’après Walter Leiva interrogé par la chaîne Cronica TV, Ozuna aurait annulé plusieurs concerts dans le pays sans en rembourser les billets et encore moins les frais liés à l’organisation de sa venue. Edouardo Perez Guerrero, un des avocats des plaignants, affirme quant à lui que la perte d’argent est estimée à plus de 800 000 dollars, car les organisateurs ont été contraints de rembourser eux-mêmes les billets de concerts aux spectateurs. « Ozuna doit payer les dommages causés ! », s’insurge l’avocat. 

"OZUNA, ICI, TU NE VIENS PAS"

Une très mauvaise publicité pour l’artiste qui vient de dévoiler une nouvelle collaboration avec Romeo Santos sur le remix de la chanson El Farsante et qui figure également sur le tout nouveau morceau de Chris Jeday intitulé Bipolar. Mais ce n’est pas la première fois qu’Ozuna est la cible de spectateurs argentins mécontents. Il y a quelques semaines, la façade de l’Hippodrome de Rosario en Argentine a été vandalisée avec des graffitis et des jets de bouteilles en verre. « Ozuna, ici, tu ne viens pas », pouvait-on lire sur les photos prises par des témoins.