Melbourne reste la ville la plus agréable au monde !

21 août 2017
Par Maud Tambellini
La deuxième plus grosse agglomération d’Australie décroche le précieux titre pour la septième année consécutive. En revanche, Paris n’est même pas dans le top 10 !

Cinq critères pris en compte

Le magazine d’actualité hebdomadaire britannique The Economist sort comme chaque année son rapport annuel. Pour la septième fois consécutive, c’est donc Melbourne qui remporte la palme de ville la plus agréable au monde !

Au total 140 villes ont été passées en revue selon cinq grands critères ; d’abord la stabilité de la qualité de vie apportée, ensuite les services de santé à disposition, mais aussi la culture et l’environnement de la ville sans oublier l’éducation et enfin les infrastructures notamment de transports.

Et si Melbourne est encore première, elle est talonnée par Vienne en Autriche, suivent ensuite le trio canadien Vancouver, Toronto et Calgary. En revanche, Paris est bien loin du top 5, tout comme de nombreuses villes américaines. Et côté Europe pour rappel, selon un autre classement, Porto a été élue meilleure destination pour des vacances !

Les grandes métropoles pénalisées par les faits divers ?

Selon le rapport de The Economist, si les grandes villes de la planète comme Londres, Paris ou Tokyo ont de très bonnes notes en matière de culture offerte ou d’éducation, ce qui pèche ce sont les transports publics bondés et le haut niveau de criminalité. Ainsi Paris reste à la 32ème place du classement derrière Lyon, 29ème.

En prime en Europe, la menace terroriste joue sur la stabilité de la qualité de vie offerte. Les populations locales sont davantage inquiètes. Et aux Etats-Unis cette année on constate aussi une baisse dans le classement de nombreuses villes. Notamment selon le rapport « à cause des troubles croissants liés au nombre de personnes noires tuées par des policiers. »

Enfin à noter qu’en toute fin de ce classement des villes du plus au moins agréables à vivre, se trouvent la capitale de la Syrie Damas, Lagos au Nigéria et Tripoli en Libye.