Musique

Maluma livre la signification de tous ses tatouages (Vidéo)

12 septembre 2018 à 16h45 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Maluma

Maluma se met à nu. Ou presque. Le beau gosse colombien dévoile tous ses tatouages et nous en livre la signification. Regardez !
Le corps de Maluma n’aura plus aucun secret pour vous. Il y a quelques jours, le beau gosse de 24 ans a rencontré nos confrères américains du célèbre magazine masculin GQ. Lors de son entretien, l’interprète de Felices Los 4 a longuement évoqué les nombreux tatouages qui recouvrent tout son corps et qui le rendent encore plus sexy… Au-delà de l’aspect esthétique de ces multiples dessins à l’encre noire, c’est une vraie passion que Maluma a développée il y a déjà plusieurs années. « J’ai toujours été très ouvert d’esprit, et ce, depuis mon plus jeune âge. J’ai toujours voulu avoir des tatouages. Et j’ai commencé à en faire à partir de mes 14 ans », commence-t-il par raconter. D’ailleurs, il montre rapidement son tout premier tatouage : sur sa jambe gauche, son nom de scène « Maluma » qui représente les initiales de ses proches (Margia, sa mère, Luis, son père, et Manuela, sa sœur). Un premier essai qui n’a pas du tout plu à sa mère : « Elle était furieuse contre moi, mais lorsqu’elle a compris la signification, elle a dit ‘’c’est trop gros, mais j’accepte, car c’est notre famille’’ ».



Maluma dévoile ensuite les détails de son bras gauche. Les dessins ont été réalisés par un de ses amis proches résident à Bogota, en Colombie. Il s’agit tout d’abord du mot « Magia », le titre de son tout premier album. Il y a aussi un hibou qui, selon lui, évoque la sagesse et la protection : « C’est l’un de mes tatouages les plus importants, je pense. Il est très spirituel. J’ai l’impression qu’il m’aide à contrôler toutes les énergies négatives ». Juste en dessous, on aperçoit un temple chinois. « Je me sens chez moi quand je le regarde », confie-t-il, le sourire aux lèvres. « Mon plus gros tatouage a été le Bouddha. Pour tous ses enseignements. Je suis catholique, mais j’aime m’inspirer du meilleur de chaque religion », poursuit-il encore. 

Son bras gauche entièrement recouvert, celui que l’on surnomme le « dirty boy » s’attaque aujourd’hui à son autre bras. Et c’est un artiste de Miami qui s’occupe actuellement d’en faire une vraie œuvre d’art. « Nous avons parlé de tout, sauf de tatouages. Et un jour, je lui ai dit, ‘’je te confie mon bras’’. Il y travaille encore : il y a ces éléphants qui représentent ma famille avec leur reflet à la surface de l’eau. Je voulais me souvenir que même s’ils sont divorcés, nous allions toujours rester liés ». Maluma a aussi gardé une place pour l’une de ses passions, après la musique et le football : l’équitation. « Et là, c’est Hercules, mon tout premier cheval », déclare-t-il, fièrement.

Très sensible, Maluma a également voulu honorer les femmes en se faisant tatouer une silhouette, car « derrière le succès d’un homme se cache une femme merveilleuse ». Il précise d’ailleurs : « Elle peut représenter ma mère, ma petite-amie, ma grand-mère (…). Et ces roses représentent mon respect pour les femmes ». Le chanteur de 24 ans nous montre aussi son torse : « C’est un lion. Et c’était très douloureux aussi de le faire. Mais je l’adore. C’est l’un de mes préférés. J’ai traversé une période difficile dans ma vie quand j’étais très jeune. Et j’avais besoin de tellement de force, donc je me le suis fait tatouer ». Mais si Juan Luis aime autant les tatouages, il ne se laissera jamais tenter par les « face tatoos » (tatouages sur le visage) : « C’est hardcore ! C’est trop ».