Johnny Hallyday : retour sur une triste journée...

Johnny Hallyday - Flickr
06 décembre 2017
Par Aurélie Amcn
La journée fut longue pour les proches et les fans de Johnny Hallyday. Retour sur les faits marquants de ce mercredi 6 décembre...

C'est aux alentours de 4 heures du matin que les premiers médias français annoncent la triste nouvelle : "Johnny Hallyday est mort". Quelques instants plus tôt, Laetitia Hallyday, l’épouse du rockeur décédé à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer des poumons, envoyait un communiqué à l’Agence France Presse : « J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité ». Dans la foulée, les anonymes et les célébrités du monde entier ont exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux : de Céline Dion à Patrick Bruel, en passant par Lenny Kravitz, Omar Sy ou encore Ed Sheeran et M. Pokora, sans oublier ses deux enfants aînés, Laura Smet et David Hallyday.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a lui aussi utilisé les réseaux sociaux pour rendre hommage à la carrière de « l’idole des jeunes ». « Nous n’oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix. Le voici au panthéon de la chanson où il rejoint les légendes du rock et du blues qu’il aimait tant », a-t-il écrit sur son compte Twitter, tandis que son épouse, Brigitte Macron, s’est rendue en fin de journée au domicile de Johnny et Laetitia Hallyday à Marne-la-Coquette, là où, plus tôt dans la journée, d’autres personnalités françaises étaient elles aussi venues soutenir les proches du rockeur : Line Renaud, Yodélice, Muriel Robin ou encore Jean Dujardin. Les fans de Johnny Hallyday ont passé de longues heures dans les rues de Marne-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine. Avec émotion, ils se sont recueillis à quelques mètres de la demeure de leur idole, en silence ou en chanson (voir vidéo ci-dessous), pendant qu’à l'Assemblée nationale, les députés faisaient une standing ovation en l’honneur de Johnny Hallyday.

Dans plusieurs villes de France, des maires ont souhaité rendre hommage à l’interprète d'"Allumez Le Feu" en diffusant ses titres dans la rue. En Belgique, les tubes de Johnny Hallyday ont résonné dans les rames du métro. À l’étranger, des médias ont interrompu leurs programmes pour annoncer la disparition du « Elvis Presley français ». Enfin, en France, les chaînes de télévision ont toutes bouleversé leurs programmes. Si plusieurs éditions spéciales ont déjà été diffusées dans la journée, ce soir, divers documentaires et autres concerts sont programmés sur les grandes chaînes et sur la TNT. Des millions de fans préféreront cependant se rassembler dehors pour pleurer ensemble et reprendre en chœur les tubes de leur idole…