Jésus Christ arrêté par la police nationale !

DR
01 septembre 2017
Par Ludovic Vilain
Drôle d’arrestation en début de semaine à Nantes, où les forces de l’ordre ont interpellé un homme disant être Jésus Christ.

Lundi après-midi, le magasin Fnac situé place du commerce à Nantes a signalé un vol à la tire à la police de la ville. Le préjudice était alors estimé à 344 euros, selon les médias locaux qui rapportent l’information. Arrivés sur place à temps, les policiers sont parvenus sans aucun problème à interpeller le suspect qui n’opposait pas de résistance particulière. L’auteur des faits est un homme de 30 ans, connu des services de police et souffrant malheureusement de troubles psychiatriques. Au moment de décliner son identité, l'individu a donné aux policiers un nom plutôt surprenant : l’homme a affirmé s’appeler Jésus Christ. Il donnera ensuite un autre nom, celui d'Arthur Pendragon, un "personnage légendaire". Moins connu que Jésus Christ vous en conviendrez.

Les raisons que le dit "Jésus Christ"  a évoquées pour justifier son acte sont plutôt surprenantes. Le Messie a en effet expliqué aux policiers qui l’interrogeaient que les objets volés étaient destinés à l’archange Gabriel "afin de sauver le monde après le déluge". Mais oui bien sûr et la marmotte … vous connaissez la suite. Si jamais vous ne savez pas qui est l’archange Gabriel, ce qui peut arriver, on vous recommande la lecture d’un livre reconnu comme un best seller sur le sujet : La Bible.

Le 2 août dernier, l’individu avait déjà été arrêté par les forces de l’ordre nantaises. Elles avaient dû se lancer à sa poursuite dans les rues de la ville alors qu'il venait d'agresser une jeune femme de 20 ans et de lui voler son portable. Ce jour-là, le suspect avait déjà affirmé une première fois s’appeler "Jésus Christ, être né le 25 décembre de l’an 0 et être de nationalité terrienne". L’homme a été pris en charge mardi par un centre hospitalier spécialisé à l’issue de sa garde à vue. On espère pour lui qu'il ne finira pas comme son illustre homonyme.