Gente de Zona se lance dans la télé-réalité !

DR
11 septembre 2017
Par Ludovic Vilain
Le groupe Cubain vient de dévoiler un nouveau projet qui les emmène à la télévision mexicaine.

Après une tournée triomphale qui les a menés aux États-Unis, les garçons du groupe Gente de Zona viennent de poser leurs valises à Mexico et visiblement, ils comptent y rester un bon moment. Alexander Delgado et Randy Malcolm viennent en effet de signer un juteux contrat pour intégrer le jury d’une émission de télé-réalité mexicaine. Le show a pour thème principal la danse et Gente de Zona devrait avoir une place de choix pour démontrer qu’après toutes ces années de carrière il est devenu un expert en rythmes latinos et en danse cubaine en particulier.

Les deux garçons de Gente de Zona feront donc partie du jury de la célèbre émission « Bailando por un Sueno ». En France, on pourrait dire que ce programme serait un genre de croisement entre « Danse avec les stars » et « La France a un incroyable talent ». Dans la tâche délicate qui leur incombera, Alexander et Malcom seront accompagnés de deux chanteuses mexicaines très connues et appréciées dans leur pays : Maria José et Maria Leon. Attention donc, au Mexique une Maria peut en cacher une autre, sachez le.

Très fier d’avoir été choisi pour incarner les nouveaux visages de la nouvelle saison de l’émission, Alexander Delgado a très vite partagé la bonne nouvelle sur ses réseaux sociaux. Il a écrit à l’attention des fans qui le suivent : « Bailando por un sueno. Mexico 2017 gracias por la oportunidad ». Traduisez, merci pour cette opportunité. Sur la photo qui accompagne son message, on le voit avec son acolyte posant sur le plateau d’enregistrement de l’émission.

Empezó esto bailando por un sueño México 2017 y nosotros de jurado candela

Une publication partagée par Alexander Delgado GDZ 🇨🇺 (@alexandergdz) le

Cette nouvelle étape est importante dans la carrière de Gente de Zona qui continue de dépasser les frontières mais qui malheureusement ne parvient pas encore à s’imposer dans son propre pays, à Cuba. Mais ce n’est sans doute qu’une question de temps.