Musique

Farruko partage un adorable moment sur la scène avec son fils (Vidéo)

22 mai 2018 à 14h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Farruko

Après un court passage par la case prison, Farruko est de retour sur scène. Lors de l’un de ses derniers concert, il a même reçu une visite surprise ; celle de son fils. Un adorable moment immortalisé par les spectateurs.

Farruko a repris le chemin de la scène. Le chanteur portoricain donne actuellement une série de concerts dans plusieurs villes américaines. Lors de l’une de ses dernières dates à Providence, dans le Connecticut, le chanteur urbain Lary Over a réservé une belle surprise à son ami, Farruko. En plein milieu du concert, Lary Over est effectivement monté sur scène en compagnie d’une personne très spéciale et surtout chère au cœur de Farruko, à savoir son plus jeune fils, Keylon Wayne. Le garçonnet semble d’abord avoir été ébloui par les projecteurs et impressionné par toute cette foule. Mais rapidement plus à l’aise, tétine à la bouche, le petit garçon se met à taper des mains puis à danser en reproduisant la gestuelle de son célèbre papa sur le remix de la chanson Solo.

Un adorable moment immortalisé par plusieurs fans présents dans la salle. Une vidéo a d’ailleurs été partagée par Farruko en personne sur les réseaux sociaux. « Hier, Lary Over m’a surpris en faisant venir mon fils Keylon sur scène. Je ne m’attendais pas à ce qu’il réagisse de la sorte. Alors, je crois qu’il y a un autre artiste dans la famille et je vais m’assurer que ses frères suivent le même chemin. Un jour, comme les enfants de Bob Marley qui font de la musique car ils ont ça dans le sang », a-t-il écrit en légende de sa publication (ci-dessous) affichant déjà plus d’un million de vues et des milliers de commentaires.

Ces retrouvailles sur scène et en famille sont certainement une vraie bénédiction pour l'artiste de 27 ans. Et pour cause, il y a quelques jours, l’interprète de Krippy Kush a été interpellé par les autorités portoricaines à son arrivée sur son île natale. Placé en garde à vue, il a été accusé d’avoir transporté par avion privé plus de 52 000 dollars non-déclarés entre la République Dominicaine et Porto Rico. Cependant, Farruko estime que « la procédure a été exagérée parce que [je suis] un artiste ».