Musique

Daddy Yankee s’est fait dérober deux millions de dollars de bijoux en Espagne

10 août 2018 à 15h40 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Daddy Yankee

En déplacement en Espagne pour une série de concerts, Daddy Yankee a été victime d’un cambriolage. Plus de deux millions de dollars de biens ont été dérobés. On vous dit tout.
Daddy Yankee se trouve en Europe où il est attendu dans plusieurs villes pour quelques concerts. Actuellement, il est en Espagne et plus précisément dans la ville de Valence, au bord de la mer des Baléares. Pendant son séjour, l’interprète du tube Despacito a déposé ses valises dans l’hôtel Melia. Mais en son absence, un individu s’est présenté à la réception de l’établissement prétendant être Ramon Luis Ayala Rodriguez, à savoir le vrai nom de Daddy Yankee à la ville. Visiblement peu regardant sur l’identité de la personne, le personnel de l’hôtel a donné un double des clés de la chambre de l’artiste au malfaiteur. Ce dernier a ainsi pu y dérober des bijoux et de l’argent. Un butin estimé à plus de 2,3 millions de dollars d’après les informations de nos confrères américains de Page Six, mais aussi des Britanniques de la BBC. 

Rapidement informée, les équipes de Daddy Yankee ont publié un communiqué sur les réseaux sociaux ce jeudi : « Le bureau de presse de Daddy Yankee confirme que l’artiste a été victime d’un vol alors qu’il se trouvait devant son hôtel à Valence, en Espagne. Un cabinet d’avocats a déjà été contacté et aucune déclaration ne sera faite afin de ne pas entraver l’enquête en cours de quelques manières qui soit ». Malgré ce désagrément, Daddy Yankee devrait poursuivre sa tournée européenne. 


Au cours des dernières semaines, Daddy Yankee n’est pas le seul artiste de l’industrie musicale latine à avoir subi un cambriolage dans un hôtel. Pendant la coupe du monde de football en Russie, Maluma a lui aussi reçu la visite d’un cambrioleur dans sa chambre d’hôtel alors qu’il était parti assiste au match de la Colombie face au Japon à la Mordovia Arena dans la ville de Saransk. Le malfaiteur s’était lui aussi fait passer pour un proche de l’artiste avant de lui dérober plus de 50 millions de roubles, soit près de 700 000 euros, de bijoux, dont une variété de montres de luxe, des vêtements de marque et autres biens coûteux.